environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles COP21 : Un pic de contestation pour le sommet climat - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 22:10
COP21 : Un pic de contestation pour le sommet climat

COP21 : Un pic de contestation pour le sommet climat

Fin novembre, toute une faune de grands fauves (chefs d’État, multinationales…) se donne rendez-vous à Paris pour s’empresser de ne pas prendre de vraies décisions sur le climat. À nous de les accueillir à la hauteur de leur hypocrisie et de populariser l’idée d’un changement de système pour sauver la planète. Le grand moment arrive. La première quinzaine de décembre, tous les projecteurs seront tournés sur Paris, pour le sommet climat de l’ONU, la COP21. Les chefs des gouvernements du monde entier seront là, pour trouver un accord « historique » qui permettra de sauver le climat. C’est en tout cas comme ça qu’ils ne manqueront pas de nous présenter la chose, qu’importe l’issue des négociations officielles.

Car, après autant de battage médiatique, de unes de journaux, d’émissions spéciales, de grandes déclarations politiciennes, il va falloir faire bonne figure, et il est plus que probable qu’un accord soit trouvé, et encensé, quel qu’il soit.

Le gouvernement français, qui aurait bien besoin d’un succès diplomatique sur ce front pour faire remonter sa cote de popularité, surtout en pleines élections régionales, a déjà commencé à préparer l’opinion avec un discours simple : l’environnement va créer des emplois, et la crise écologique représente une opportunité incroyable pour l’économie.

Une communication rôdée

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, le martèle à tout bout de champs, y compris dans sa loi de transition énergétique : la croissance verte, c’est l’avenir, avec son gisement d’emplois dans la rénovation des bâtiments, les énergies renouvelables, l’économie du partage, etc. Superbe discours, qui permet petit à petit de faire oublier l’enjeu principal de préservation des milieux de vie en le faisant passer derrière la question économique.

Finalement, pour le gouvernement, qu’importe si l’accord trouvé à Paris permet vraiment de limiter le réchauffement climatique – de toute façon ces politiciens ne seront plus au pouvoir dans trente ans pour assumer les conséquences de leurs décisions – tant qu’il encourage aujourd’hui le développement des entreprises et donne encore un peu de répit à ce système à bout de souffle.

Car la liste des sponsors privés retenus par le gouvernement français pour financer 20 % du budget du sommet climat ne laisse aucun doute sur l’orientation des négociations et de l’accord à venir : Carrefour, Ikea, Renault, BNP Paribas, EDF, Suez, JC Decaux, ­L’Oréal, Bolloré (liste non exhaustive)… Que des champions de la grande distribution et du consumérisme, du financement des énergies polluantes, du nucléaire ou de la marchandisation des biens communs ! Il n’y a donc aucun espoir que la COP21 propose de rompre avec la logique de croissance et d’exploitation forcenée de la nature (et du prolétariat !) qui est pourtant responsable de cette crise écologique.

----->>> Lire tout l'article sur

http://www.alternativelibertaire.org/?COP21-Un-pic-de-contestation-pour

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires