environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Le blog de naturjalles.over-blog.com - Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 23:12

L'enquête Insectes et Ciel étoilé

On pourrait penser que la nature dort la nuit, mais c’est tout le contraire ! Saviez-vous par exemple qu’il existe en France près de 20 fois plus d’espèces de papillons de nuit que de papillons de jour ? A l’instar de leurs homologues diurnes, elles jouent également un rôle important dans l’équilibre des écosystèmes en participant notamment à la pollinisation. Or, des études montrent qu’un certain nombre d’organismes sont impactés par la pollution lumineuse (oiseaux, chauves-souries, reptiles...). Qu’en est-il des insectes nocturnes et comment évaluer cet impact ? C’est à cette question que vous propose de répondre l’enquête participative « Insectes et Ciel étoilé », un projet initié par Noé Conservation, le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Office pour les insectes et leur environnement et l’Association Française d’Astronomie. C’est le premier programme de sciences participatives doté d’un protocole double alliant astronomie et biodiversité.


Entrez dans le monde fascinant de la nuit !


Le guide utilisateur de l'enquête est désormais téléchargable !
Guide technique de l'enquête Insectes et Ciel étoilé

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 18:41

L'Observatoire de la Biodiversité des Jardins est une opération de sciences participatives visant à suivre sur le long terme les espèces communes dans les jardins en France.

En Direct de l'Observatoire
En 20 ans, le déclin inquiétant des papillons

L’Union Européenne a mis en place un indicateur des papillons des prairies de 1990 à 2011 afin d’évaluer l’atteinte (ou non) de l’objectif qu’elle s’est fixée concernant l’enrayement de la perte de biodiversité d’ici à 2020. Le principal résultat issu des données collectées en Europe met en évidence un déclin de moitié des populations de papillons, toutes espèces suivies confondues, en vingt ans. « Un déclin particulièrement inquiétant » souligne l’agence, qui propose des pistes pour inverser cette tendance. Ce rapport permet de confronter les données de l’OBJ à d’autres sources de données et de vérifier leur cohérence. Les données mises en évidence par le rapport montrent également l’importance de poursuivre les observations sur le long terme. Alors n’hésitez plus, lancez-vous et aidez les scientifiques à mieux connaître l’évolution de ces populations de papillons !

Pour en savoir plus

-> Papillons de Jardins: nos vies sont liées

Les papillons sont indispensables à l’homme. Pas seulement pour les services qu’ils rendent, ou leur importance dans les écosystèmes : ils sont aussi l’incomparable petite touche de couleur qui redonne espoir dans le printemps et nous appelle à rêver.

http://www.noeconservation.org/index2.php?goto=contenu&rub=12&srub=31&ssrub=31

-> Rapport de l'Agence européenne de l'environnement

http://www.noeconservation.org/imgs/bibliotheque_fichier/130806170720_the-european-grassla.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 15:57

Dès aujourd’hui, l’humanité vit à crédit sur le dos de la planète!

20-08-2013

Ça y est, nous sommes dans le rouge : en ce 232ème jour de l’année, nous avons consommé plus de ressources que la nature peut en produire en un an. A partir de ce mardi 20 août, sauf à tout arrêter et jeûner jusqu’à nouvel an, nous entamons notre capital écologique. La nature ne pouvant se régénérer qu’à son rythme, l’impact de l’activité humaine en 2013 – émissions de CO2 et dégradation des écosystèmes principalement – se répercutera donc sur les années à venir.

Comme chaque année, c’est l’ONG canadienne Global Footprint Network qui s’est livrée à ce petit calcul effrayant. Et comme chaque année, la date fatidique tombe un peu plus tôt que l’an passé : en avance de deux jours par rapport à 2012

-> lire la suite

http://www.terraeco.net/Des-aujourd-hui-l-humanite-vit-a,50841.html

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 14:46

Publié le 17/08/2013 à 06h00
Par Jean-Denis Renard

L’été des porcheries

Le gouvernement veut assouplir les règles sur les élevages porcins. L’association Eau et Rivières de Bretagne réagit.

L’association Eau et Rivières de Bretagne est en pointe dans la lutte contre la pollution de l’eau et des sols provoquée par la concentration des élevages industriels de porcs. Elle est notamment l’un des acteurs essentiels dans le dossier des algues vertes qui envahissent le littoral breton. Son délégué général, Gilles Huet, est vent debout après la confirmation cette semaine, par le ministère de l’Agriculture, de la préparation d’un arrêté pour assouplir les règles relatives à l’installation ou à l’extension des élevages porcins.

À partir de 2014, les élevages qui abritent entre 450 et 2 000 têtes pourraient être soumis à un simple enregistrement. Alors qu’aujourd’hui ils doivent obtenir une autorisation avec enquête publique préalable.

« Sud Ouest ». Avez-vous été consulté à propos de ce projet d’arrêté ?

Gilles Huet. Absolument pas. Ni les organisations de protection de l’environnement ni les associations d’élus locaux. Or la suppression de l’enquête publique pour les élevages de moins de 2 000 têtes priverait les conseils municipaux d’un examen des dossiers qui concernent leurs territoires.

Alors que l’on ramasse des milliers de mètres cubes d’algues vertes sur les plages bretonnes, alors que l’on met en œuvre des programmes très coûteux de protection des captages d’eau, cette mesure serait incompréhensible pour les citoyens comme pour les élus.

Elle ne s’expliquerait que par la pression du lobby de l’élevage industriel sur le ministre de l’Agriculture. Celui-ci n’est même pas compétent sur le sujet, puisque ces élevages sont des installations classées qui relèvent du ministère de l’Écologie ! Où est Philippe Martin, le ministre de l’Écologie, dans ce dossier ?

Quelles seraient les conséquences d’un tel assouplissement ?

Malgré le régime d’autorisation existant, 60 % de la production porcine est concentrée dans l’Ouest et la réglementation n’est manifestement pas appliquée avec rigueur par les préfets. Alors demain ? L’absence d’étude d’impact pour l’implantation d’un élevage, l’absence d’enquête publique avec un commissaire enquêteur indépendant nommé par le tribunal administratif, tout ceci ne ferait qu’accroître les difficultés.

Dans la procédure, le préfet serait le seul interlocuteur du lobby agricole, on imagine la suite ! Par ailleurs, la rigueur du contrôle des élevages déjà installés repose sur le fait qu’ils sont des installations classées.

-> lire suite

http://www.sudouest.fr/2013/08/17/l-ete-des-porcheries-1143275-1054.php

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 18:05
La concentration de certains pesticides augmente dans les cours d'eau! Pas étonnant avec les rayons de supermarchés bien pourvus en desherbants

Ce n'est pas une surprise mais il n'est pas inutile de le rappeler : la présence de pesticides dans les cours d'eau en France "est généralisée". Le service de statistiques du ministère de l'Ecologie (Soes) a publié les résultats des mesures réalisées en 2011 sur tout le territoire. Quatre-vingt dix pour cent des points de mesures ont détecté la présence de pesticides, principalement des herbicides en métropole et des insecticides en outre-mer. Les trois pesticides les plus quantifiés en France métropolitaine sont les mêmes tous les ans depuis 2007 : le glyphosate et son métabolite l'AMPA, suivis de l'atrazine déséthyl, détaille le Soes.

Pour la plupart des cas, les concentrations mesurées ne dépassent pas les normes fixées pour les 18 substances suivies par la Directive cadre sur l'eau (DCE). Quatre pour cent des points de mesures font état d'un dépassement avéré. Mais pour certaines substances, les concentrations augmentent : c'est le cas pour l'AMPA et le glyphosate* avec 10% de hausse entre 2010 et 2011 sur respectivement 48% et 66% des points de mesure...

lire article sur

http://www.actu-environnement.com/ae/news/concentration-cours-eau-france-soes-19173.php4#xtor=ES-6

* le Glyphosate est le composant principal du Roundup et des désherbants en général

-> http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/indicateurs-indices/f/1831/1902/pesticides-eaux-douces.html

-> Contamination des cours d’eau par les pesticides en 2011

http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/publications/p/2012/1108/contamination-cours-deau-pesticides-2011.html

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 17:10
A quoi servent les arbres? Voici l'avis d'un expert Mike Townsend

Mike Townsend est conseillé technique auprès de la société anglaise Woodland trust

Son constat est par rapport à Londres (et le Royaume Uni qui manque d'arbres) mais il est valable pour toutes les zones urbaines!

Par exemple il fait plus chaud à Bordeaux que dans les zones plus "vertes" et je suis sûre que depuis le déboisement du domaine du Bourdieu, la température au centre de St Médard en Jalles doit se rapprocher de celle de Bordeaux

Des extraits de cet article:

La climatisation naturelle des villes

Avec 80% de la population dans les centres urbains et moins de 10% ayant accès à une forêt dans un périmètre de 500 mètres de leur foyer, il est urgent de penser au développement de zones boisées intra-muros. Dès aujourd'hui, la différence de température entre le centre de Londres et les banlieues environnantes peut atteindre 10°C. Les immeubles, le béton, l'asphalte absorbent et accentuent la chaleur du jour et la restituent la nuit... L'effet des températures et de l'accroissement de la pollution à l'ozone ont un effet direct sur les maladies respiratoires, le stress cardiaque et la déshydratation des populations. Il a été démontré qu'un arbre adulte émettait 450 litres d'humidité dans l'air quotidiennement, ce qui équivaut au bénéfice de 5 pièces climatisées pendant 19 heures... Des recherches menées à l'Université de Manchester ont mis en valeur qu'en l'absence d'accroissement des espaces verts à Manchester, la température de la ville pourrait monter de 3°C d'ici à 2050. Par contre, une augmentation de 10% des espaces verts permettrait d'annuler les effets du changement climatique. À l'inverse, la diminution de 10% des zones boisées reviendrait à augmenter la température de surface de 8.2°C dans certains scénarios. Les arbres urbains permettent de réduire le recours à l'air conditionné dans les villes.
Planter des arbres pour purifier l'air

...Des chercheurs de la Columbia University ont pu mettre en valeur que le taux d'asthmatiques chez les 4-5 ans baissait d'un quart dès lors que la densité du nombre d'arbres croissait de 343 unités par kilomètre carré. Les arbres jouent un rôle très important en matière de qualité de l'air : adsorption du dioxyde de souffre ou de l'ozone, interception des particules fines et des poussières, émission d'oxygène grâce à la photosynthèse. Il est nécessaire de les intégrer aux plans de santé publique.

Les arbres, alliés de l'aménagement du territoire

...(Contre les inondations dont les deux tiers sont causés par les eaux de ruissellement provenant de l'artificialisation des sols) L'urbanisation et l'artificialisation des milieux naturels ont été incriminées, réduisant les zones d'infiltration des eaux de pluie. Sauf à sur-dimensionner les réseaux d'eau publics, il faut s'attendre à de nouvelles catastrophes, d'autant que le changement climatique génère des phénomènes naturels. Les zones boisées jouent un rôle dans la gestion des eaux de pluie et Une augmentation de leur surface de 10% permettrait de réduire les écoulements de surface de 6%. Le capital forestier d'un pays est plus que jamais un atout économique.

Lors de leur plantation toujours penser à la biodiversité !

...Lorsqu'il s'agit de planter un arbre nouveau, il faut penser à la diversité et à la pertinence des essences implantées. Force est de constater que les choix se portent trop souvent sur des essences faciles à gérer (peu de racines, peu d'envergure, peu de feuilles...) mais rarement totalement pertinentes au regard du respect de la biodiversité originelle et de leur aptitude à rendre les ''éco-services'' attendus par la société (atténuation des inondations, protection des sols, régulation du climat...).

-> article complet

http://www.actu-environnement.com/ae/news/arbres-changement-climatique-ville-amenagement-territoire-sante-mike-townsend-10889.php4

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 20:20
Le Collectif Déchets Gironde vous propose un film "Polluting Paradise" Lundi 29 juillet Mérignac

Le collectif Déchets Gironde toujours sur la brèche malgré les vacances, pas de vacances pour les déchets, bien au contraire!

Cela se passe en Turquie, le talentueux réalisateur Fatih Akin a filmé la destruction d'un paradis ainsi que les intoxications (mortelles parfois) des habitants par l'eau, l'air fortement contaminés , mais cela pourrait être ici chez nous, pas loin, Lapouyade par exemple...

Visitez le site du Collectif très documenté:

-> http://www.collectif-dechets-girondin.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 17:40
L'homme, une espèce prédatrice sous-estimée (Le Monde 22-5-2013)

L'homme, une espèce prédatrice sous-estimée

LE MONDE | Mis à jour le 31.05.2013 Par Amélie Mougey

Cinq ans d'observation, 43 caméras de vidéosurveillance et des centaines de milliers de photos pour arriver à une conclusion : l'être humain est l'espèce qui a le plus d'influence sur le fonctionnement des milieux naturels. A première vue, la découverte n'en est pas une. Mais les résultats de l'étude réalisée par l'université de Calgary (Canada) et publiée le 8 mai dans la revue PLOs One remettent en question la grille d'analyse traditionnelle des écosystèmes. Selon le groupe de chercheurs canadiens, pendant des années, le facteur humain a été sous-estimé.

Pour comprendre comment les différentes espèces présentes dans un écosystème se régulent, les biologistes ont longtemps eut le choix entre deux approches. Soit ils s'intéressaient au sommet de la chaîne alimentaire, c'est-à-dire à l'impact des grands prédateurs sur l'ensemble des autres espèces. Soit ils regardaient à la base de la pyramide, en mesurant l'influence de la quantité de végétaux disponibles. L'ensemble formait ce qu'on appelle « l'équilibre prédateur-proie ». A coup de publications scientifiques,les débats ont fait rage pour savoir lequel de ces deux mécanismes, descendant ou ascendant, avait le plus de poids.

LES HERBIVORES AUGMENTENT, LES COMPORTEMENTS CHANGENT

"Ni l'un, ni autre", tranche Marco Musiani, qui a dirigé l'étude canadienne. "C'est l'homme qui en influençant chacun de ces mécanismes a le plus fort impact." Pour le prouver, son équipe de l'université de Calgary a surveillé pendant cinq ans l'activité des loups, des élans, des moutons et des êtres humains présents sur un territoire de 9 000 km2 au sud de l'Alberta. "L'objectif était de mesurer l'influence humaine pas seulement sur une espèce mais sur l'ensemble de la chaîne alimentaire", explique M. Musiani. Les biologistes ont donc choisi de surveiller, à l'aide de GPS, de satellites et de caméras, les effectifs et les déplacements des prédateurs et de leurs proies.

-> lire la suite

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/05/20/l-homme-une-espece-predatrice-sous-estimee_3387881_3244.html

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 17:18

Ah 2012… les temps sont durs.

Vous n’avez pas les moyens de vous offrir une voiture, vous faites attention à vos factures de chauffage car le budget est serré, vous bénéficiez de la solidarité nationale en touchant le RSA… Arrêtez d’être pauvres, devenez écolos! Autrement dit, vous participez à la promotion des transports alternatifs, des modes de vies solidaires et vous optimisez les besoins en énergie.

En tant que nouveaux écolos, vous avez le droit à votre écoquartier. Pas ceux de centre-ville qui ne sont pas dans vos moyens, non, mais les versions discount : les écoquartiers!

Le principe est simple, pour rentrer dans les critères nationaux des écoquartiers :

…il suffit d’installer son écoquartier dans un espace qui contient déjà un certain nombre des ressources nécessaires. Par exemple à Nancy, ils ont installé l’écoquartier dans une forêt qui fournit à moindre frais le cadre paysager. Pas besoin de dépenser de l’argent pour planter des arbres, ils sont déjà là.

Une vidéo "Palmarès EcoQuartier Nancy" (on croirait voir notre "Ginko"

http://www.dailymotion.com/video/xms52v_palmares-ecoquartier-nancy-amenagement-durable-ville-durable-performances-ecologiques-logement-bbc-h_news#.Ue6f76zXArM

-> lire la suite

http://www.deuxdegres.net/projects/eco-quartier/

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 19:08

Aménagez votre jardin pour favoriser la nature et jardinez sans produits chimiques. Des livres et outils pour agir en faveur de la biodiversité au potager.

Une référence à avoir sous le coude dans le cas où votre voisin arrose son jardin de roundup ou autre!

Résoudre les problèmes de voisinage au jardin

réf. LEU8

Auteur : J.M. Groult

Présentation

Votre voisin se plaint des herbes folles ou de votre haie, des grenouilles dans votre mare ? Il désherbe chimiquement au pied de votre clôture mitoyenne ? Que dit la loi réellement ? Comment dialoguer ? Quels sont les recours ? Quels sont les droits et les devoirs de chacun au jardin (sur les arbres, les clôtures, l’entretien, les nuisances comme le bruit ou les odeurs, les constructions, l’eau, les animaux, la chasse, le passage...) ? Livre de 144 pages.

http://www.fcpn.org/publications_nature/jardins/jardiner-amenager-nature/resoudre-problemes-voisinage-jardin

Jardins vivants

http://www.fcpn.org/publications_nature/jardins

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article