environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Le blog de naturjalles.over-blog.com - Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 19:39

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 19:34

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 19:16

     En envoyant encore plus de 60% de ses déchets ménagers dans des décharges ou des incinérateurs couteux et polluants, la France freine la réduction à la source des déchets et le développement des alternatives.

par le CNIID

http://www.cniid.org/-Lutter-contre-l-incineration-et-la-mise-en,36-

 

   Lutter contre l’incinération
   En France, plus de 30 % des déchets ménagers sont encore envoyés dans des fours d'incinérateurs. Notre pays détient toujours le triste record du plus grand nombre d'incinérateurs d'Europe. Le recours à ce mode de traitement évite en effet de se poser les bonnes questions pour gérer nos déchets.lire la suite


   Lutter contre la mise en décharge

Les 250 décharges françaises accueillent encore un tiers des déchets ménagers produits sur le territoire. Sur des sites de plus en plus grands, et de plus en plus éloignés de leur point de collecte, les déchets sont enfouis au mépris du bon sens et de l'environnement.lire la suite

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 18:44
En cette nouvelle année, nos élus n'aspirent...

En cette nouvelle année, nos élus n'aspirent qu'à la création d'une nouvelle route dite déviation du Taillan ou Médoc de 8kms dont les travaux sont en suspend car ce projet détruirait des habitats d'espèces protégées(vison, cistude, rapaces) et surtout la station unique en Gironde d'un papillon l'azuré de la sanguisorbe espèce en voie de disparition et avec ça, nos chers élus prétendent aimer la nature et déclarent faire tout pour protéger les espaces fragiles

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 18:28

Dans leurs vœux les plus chers aspirant à la réalisation de la déviation du Taillan ou Médoc(travaux suspendus à cause d'un papillon en voie de disparition) nos élus clament à corps et à cris leur amour de la nature!

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 21:47

st-Aubin-foret-fiche-znieff.jpg

 

Le Taillan, la ville de demain!

 

Le maire, décrivant la  ville de "demain" déclare son amour de la "nature"

en affirmant "nous nous emploierons à protéger nos espaces fragiles, notamment la vallée des Jalles, le secteur des Ardilleys et notre massif forestier"

Il se réjouit de la reprise des travaux sur la RD 1215  et signale que "la déviation proprement dite est dans l'attente d'une décision administrative qui devrait arriver dans les prochaines semaines"

Manifestement la déviation du Taillan impactant zone humide, forêt et habitat d'espèces protégées ou en voie de disparition ne fait pas partie de ces espaces fragiles!!

 

 

Saint Aubin du Médoc

Le maire de St Aubin ne voulant pas être en reste, a annoncé avec joie la reprise des travaux de la route de Lacanau ou RD1215.

Dans l'attente de la future déviation du Médoc, vont être réalisés quatre giratoires ce qui supprimera tous les feux jusqu'à la rocade!

Le premier giratoire à l'ouest sera au niveau de l'actuel carrefour de Picot (cher au maire de St Médard en Jalles et en plein développement de parcs d'activités, dommage pour les bois de feuillus de l'endroit!), le second sera au niveau du Collège-Lycée Sud Médoc (à la place de la passerelle sans doute) , tout à côté le troisième de la future déviation près de la déchetterie avenue de Germignan et le quatrième à l'embranchement de St Médard. Les travaux périphériques sont en cours et la première livraison est prévue avant l'été.

 

   La députée de la 5e circonscription Pascale Got dans ses voeux présentés à Castelnau de Médoc est aussi pour le développement routier en affirmant que "Des aménagements se poursuivront sur la RD 1215. Et la déviation du Taillan avance" pour l'avenir du Médoc qui, question tourisme est "assis sur un tas d'or"!

 

 

 

Ils restent confiants! Pour ce projet vieux de trente ans qui fait l'impasse sur le changement climatique et l'augmentation des pollutions dûes aux transports!

 

Sud-ouest 22/06/2012

http://www.sudouest.fr/2012/06/22/deviation-du-medoc-des-elus-confiants-750507-706.php

L'avis négatif du Conseil de la nature n'inquiète pas Ludovic Freygefond et Yannick Bretagne.

     La mise en œuvre du projet de déviation routière du Médoc entre Arsac et Le Taillan n'est pas un long fleuve tranquille. Évoqué depuis trente ans, il attend encore d'être réalisé… Et, le 19 mars dernier, le Conseil national de la protection de la nature a rendu un avis négatif : selon cette institution, dont l'avis est consultatif, la future voie routière nuirait à des espèces naturelles protégées (notre édition de mercredi).

Maire du Taillan, Ludovic Freygefond (PS) juge que cette décision ne retardera pas la concrétisation du projet « puisque la commission doit à nouveau se réunir en septembre ».

     De son côté Yannick Bretagne (Europe Ecologie-Les Verts), adjoint au maire du Taillan, estime que la nomination récente d'une nouvelle ministre de l'Environnement ne devrait pas changer la donne dans ce dossier. « Nous sommes, dit-il, sur un enjeu d'intérêt public qui n'est heureusement pas à la merci des changements de ministres. »

Divergences écologiques

    L'élu écologiste va jusqu'à contester la position de la Sepanso, association régionale de défense de l'environnement. Cette dernière considère que les compensions de terres destinées à remplacer le territoire perdu pour les espèces sauvages au profit de la future route constituent un « leurre ».

    Or, pour l'élu, « 8,83 hectares de parcelles communales sont gratuitement mis à disposition du Département pour qu'il puisse y prendre les dispositions nécessaires à la préservation. Le tracé respecte scrupuleusement les 130 hectares protégés par le statut de forêt de protection périurbaine. » (faux car ce projet impacterait la forêt de protection périurbaine du Taillan et de St Aubin voir le dossier de l'étude d'impact)

 

 

 

http://www.sudouest.fr/2012/06/20/les-animaux-retar-dent-le-chantier-748010-706.php

Déviation du Médoc : les animaux retardent le chantier

Pour protéger la faune locale, le Conseil général doit revoir sa copie. Pour les défenseurs de la nature, il faudrait reprendre le projet à zéro

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 21:15
naturjalles added 2 new photos.

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 20:57

Cela devient de plus en plus difficile de trouver des terres agricoles en Gironde: la Gironde perd 1000ha de terres agricoles par an! Du fait de l'urbanisation massive, des "parcs d'activités" des routes pour desservir ces zones etc! Les bergers ont du mal à trouver des terres pour leurs brebis, les maires préférant des panneaux solaires aux prairies!

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 15:58

      Lors d'une réunion récente, le maire de St Médard en Jalles a déclaré qu'il n'y avait pas de terres agricoles dans la commune, en réponse à un des membres de l'AMAP expliquant que le principe de l'AMAP était de consommer "local" et pour cela il fallait des terres (citant aussi la recherche de terres par un berger et son élevage de brebis)

    C'est oublier et nier que St Médard en Jalles faisant partie du Médoc, est citée comme "grande commune viticole" française ayant l'autorisation de produire les vins d'appellations suivantes :
   -  le Crémant de Bordeaux
   -  le Bordeaux supérieur
   -  le Bordeaux
   -  l'Haut-Médoc
   -  le Médoc

    Que le Domaine du Bourdieu a été un domaine viticole jusque vers 1920!!

 

   Pris d' une frénésie urbanistique tous azimuths, utilisant les révisions simplifiées procédures rapides (se pratiquant dans toute la CUB) sans pour autant changer l'ensemble du PLU ajoutent nos élus cyniquement puisqu'elles ne nécessitent aucune "concertation", déclassant EBC (Espaces boisés classés),  terres agricoles, sites inscrits (Le Bourdieu) etc

afin de les rendre "constructibles" pour un projet "d'utilité publique" bien entendu!

    Et c'est ainsi que les terres agricoles disparaissent,  la  "Charte Agriculture, forêt et urbanisme pour une gestion économe et partagée de l'espace rural" tire un signal d'alarme:

 

   "La consommation de foncier :
La consommation de foncier pour l’urbanisation, la création d’infrastructures routières et autres
se font principalement sur la surface agricole ou forestière et dans bien des cas sur les terres à
fort potentiel agronomique, voire en AOC.
Bien qu’il n’existe pas d’observatoire du foncier au niveau local, les études menées par la
SAFER Aquitaine-Atlantique montrent qu’entre 1999 et 2007, 7 500 ha ont été artificialisés sur le département, soit près de 1000 ha consommés par an.

Cela équivaut à la disparition d’une commune moyenne de Gironde tous les 2 ans.
     Les projections à l’horizon 2030, suivant les modèles de l’INSEE, font état d’une
consommation de 25 000 ha jusqu’à cette date essentiellement localisés entre les
agglomérations de Bordeaux et le bassin d’Arcachon mais également dans la vallée de la
Dordogne et, dans une moindre mesure, sur le Nord Gironde et le Réolais.

Les conséquences de cette consommation d’espace sur les exploitations agricoles et
forestières sont multiples. Tout d’abord, elles génèrent des pertes de surfaces exploitables souvent sur de bons terroirs AOC"

FCouloudou

 

biblio

Charte Agriculture, forêt et urbanisme pour une gestion économe et partagée de l'espace rural" signée le 8 juillet  signée le 8 juillet 2011

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 12:32

Impact sanitaire des pesticides : des ministres s'engagent

Tout l'article sur

http://www.actu-environnement.com/ae/news/pesticides-risques-sante-debat-Senat-17614.php4

 

Le Sénat a organisé mercredi un débat sur l'impact des pesticides sur la santé, faisant suite au rapport publié en octobre. Stéphane Le Foll et Marisol Touraine manifestent leur engagement sur certaines de ses recommandations.

 

24 janv 2013

 

Le Sénat a organisé le mercredi 22 janvier un débat en séance plénière sur l'impact des pesticides sur la santé, en présence des ministres chargés de la santé, Marisol Touraine, et de l'agriculture, Stéphane Le Foll. Il fait suite au rapport de la mission commune d'information sur les pesticides rendu public en octobre dernier, qui dénonçait une sous-évaluation des risques liés à ces produits.

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article