environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Le St Médard en Jalles nouveau aime le béton massif:le Petit Bois bien que rasé continue à défendre sa peau - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 16:21

e6e2 Place de l'église et le futur immeuble

e5fd1Rue Frédéric Delmestre hm2hm1

ev2j2j3fd2fd3

 j1

b1

b2

 

 

                                      

 

 


       St Médard en Jalles sait construire des bâtiments s'insérant à merveille dans le bâti existant et pour cela, n'hésite pas à raser son patrimoine architectural ou naturel...Il aime le lourd et le massif!

 

  Voici des nouvelles Petit Bois(Sud Ouest du 14-12-12)

Nouveau recours en faveur du Petit Bois

Un référé de suspension de travaux a été déposé par l'avocat des riverains mobilisés

Les opposants au projet de construction de 105 logements dans le Petit Bois, rue Valmy-Baysse, réunis en collectif, sont furieux après les travaux de déboisement qui se sont déroulés sur le site (voir notre édition de samedi). Leur avocat, Me Guillaume Achou-Lepage, a déposé, le 7 décembre, un référé de suspension auprès du président du Tribunal administratif de Bordeaux.

« Ce recours a pour objet de suspendre l'exécution du permis de construire, indique l'avocat. Si le juge fait droit à notre requête, le permis de construire sera suspendu et Gironde Habitat ne pourra plus construire. »

« L'association Le Petit Bois a été contrainte d'engager cette nouvelle procédure en urgence, car vraisemblablement, Gironde Habitat, soutenu par la collectivité, cherche à passer en force en commençant les travaux malgré le fait qu'un recours contre le permis de construire ait été déposé devant le Tribunal administratif », poursuit Me Achou-Lepage.

L'avocat souligne que voir le permis de construire annulé par le juge, alors que les constructions auront été édifiées, peut engendrer une action en démolition et une remise en état du terrain.

« Dans ces conditions, l'association a dû engager des actions, non pas contre le logement social, ni contre Gironde Habitat, mais contre l'ampleur du projet (105 habitations, dont certaines en R + 2) qui inévitablement ne s'inséreront pas dans l'environnement bâti existant (maisons individuelles en secteur pavillonnaire) et encore moins dans le bois », conclut l'avocat.

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires