environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles La CUB est férue de projets à forte empreinte écologique:projet du nouveau stade Naturjalles a participé à l'enquête publique - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 18:41

St Médard en Jalles le 12 avril 2012

M le Président de la Commission d’Enquête
Mairie de Bordeaux
Place Pey Berland
33 077 Bordeaux

 

 

       Le projet est prévu sur 20ha qui seront  « artificialisés »(91 000m2) , ce projet détruira 12 ha de milieux naturels et 3ha de zones humides . Une partie du terrain qui appartient à la CUB a été occupé jusqu’en1981 par des activités agricoles, puis utilisé à des fins de carrières de "graves", remblayé par la suite par des matériaux issus du BTP , ces remblais contiendraient des métaux lourds(plomb, cuivre, mercure et zinc) la zone OUEST du secteur ne serait pas touchée par la pollution.

 

L’Etude d’impact signale que la phase travaux « peut »  perturber le milieu naturel :

-par le défrichement  (2, 12 ha seront défrichés)

-la  destruction accidentelle d’espèces protégées (individus et pontes)

- le dérangement lié au bruit et à la lumière  (impact temporaire)

 1 Faune et flore

Aucun arbre ne peut être conservé dans la zone d’implantation du bâtiment du stade ni dans la réalisation du parvis à l’Ouest du bâtiment : ce qui va engendrer une « sensiblité particulière » aux opérations de défrichement du fait de la présence de nombreux oiseaux nicheurs : le site d’implantation du stade accueille une avifaune « nicheuse »(grâce à la présence de bosquets, ripisylves et fourrés)

-         l’IUCN constate qu’une espèce d’oiseau nicheur sur 4 est appelée à disparaitre,

-         On remarque page 27 Impact « potentiel » sur les amphibiens : « enjeux forts »

    ->On note aussi la présence du crapaud calamite – couleuvre et lézards

Egalement Impact sur la cistude (enjeux forts)

       Les travaux (piste, enrochement, terrassement, nivellement, défrichement)

sur les berges où à proximité sont susceptibles en effet de détruire des adultes et des pontes à proximité de la Jallère  et outre le défrichement,il est prévu un comblement de la Jalle Ouest

 La suppression d’un boisement humide  assurant aujourd’hui une continuité écologique entre la Jallère et les espaces naturels au N et à l’O(via le parc floral) est également prévu.

La suppression de ce corridor contribue à cloisonner les habitats humides fréquentés par des espèces patrimoniales comme la Cistude, la musaraigne aquatique, le vison d’Europe et la Loutre. De plus une nouvelle voie d’accès au parking du nouveau stade depuis l’avenue Labarde  est susceptible de générer de nouveaux risques de collision  entre les espèces se déplaçant et les véhicules!

Des investigations écologiques se sont déroulées entre sept 2010 et nov 2011 ainsi qu’une étude spécifique mammifères semi-aquatiques : la zone étant une zone de petits canaux et fossé ajouté à la Jallère, il s’agit aussi d’un boisement humide avec des saules

Cette étude signale que la faune est remarquable

Papillon Damier de la Succise

Chiroptères  Petit et grand Rhinolophe – Murin- Pipistrelle (10 espèces)

 

La phase travaux va mobiliser 300 personnesainsi qu’engins et circulation de véhicules sur le chantier

Il y a des contradictions dans l’étude d’impact : car pour minimiser les impacts lumière et vibrations sur la faune, les travaux se feraient de jour alors que la page 36 de l’Etude d’impact indique qu’il y aura des émissions lumineuses : la réalisation des travaux nécessitant la mise en place de projecteurs destinés à éclairer le chantier !

Les vibrations et lumières constituent une gêne reconnue pour les chauves souris, reptiles, amphibiens

Signalons que toutes ces espèces sont des espèces protégées et à haute valeur patrimoniale

 

    La destruction d’habitats et de corridors écologiques a des effets également sur la flore : la surface impactée étant de 18,62ha

    Un impact sur les mammifères semi-aquatiques en détruisant leurs habitats

     -Vison européen

       - Loutre d’Europe

       - Musaraigne aquatique

ainsi que sur les chauves- souris  par la destruction de leurs gîtes

 

2 Consommation eau

L’étude d’impact signale que pour arroser les pelouses il y aura un captage dans la

Jallère et que la consommation est estimée à 4430m3/an, pour les sanitaires 2260m3 /an, quant à la consommation d’eau potable elle n’est estimée qu’à 2305m3

 

3 Les émissions à GES ne sont évaluées que sur les émissions liées au chauffage, à la climatisation, à la sonorisation et à l’éclairage du bâtiment et à la production d’eau chaude sanitaire

Les émissions de CO2 liées à l’exploitation du stade ne sont évaluées qu’à 45t de CO2/an  c'est-à-dire sous évaluées :

- rien sur l’évaluation des émissions de CO2 pendant la phase travaux. Rien sur les 91 000m2 de sols qui seront artificialisés alors que cette artificialisation favorise le ruissellement et intensifie le transfert d’eaux chargées en contaminants vers la Garonne via la Jallère et provoquera un déstockage rapide de CO2 contribuant ainsi au changement climatique : une zone humide de même que les arbres capturent le CO2 

- Ni sur les 5000 à 8000 véhicules particuliers prévus (qui n’augmenteront guère plus les pics de fréquentation de la rocade aux heures de pointe quotidiennes !)

   Ce projet ne correspond pas au « Plan de déplacements urbains de la CUB » qui prévoit de- réduire les émissions nuisantes à la source et d’organiser

le territoire pour maîtriser les flux puisqu’il va générer davantage

de trafic routier car davantage de routes ; la rocade est prévue à 2X3 et les sorties 4 à 6 vont être recalibrées à 2X3 (au lieu de 2X2 actuellement) sans compter la route nouvelle rejoignant le pont de Bacalan-Bastide

 

La Note complémentaire à l’étude d’impact indique le « pourquoi » de ce nouveau stade : Sa réalisation est directement liée à l’organisation en France de l’Euro2016, manifestation majeure pour la France permettant un développement économique et touristique à l’échelle régionale et nationale !Le dossier de candidature présenté par la France comportait ce projet accompagné des infrastructures nécessaires pour l’accueil de cette UE FA 2016 - et non pour les insuffisances du stade de Chaban Delmas !

 

 

Ce projet est un projet à forte empreinte écologique, destructeur de zones humides, enjeu majeur de biodiversité, d’espèces protégées et d’habitats d’espèces protégées.Il est en contradiction avec la directive Habitat Faune Flore promouvant  la protection et la gestion des espaces naturels et des espèces

de faune et de flore à valeur patrimoniale, dans le respect des exigences économiques , sociales et culturelles.

 

   Il est en contradiction complète avec la « Stratégie nationale pour la biodiversité

2011-2020 » l’Etat s’étant engagé à :

     - la restauration de sites dégradés, remarquables ou fragiles : sites Natura   2000, milieux aquatiques, zones humides et habitats d’espèces protégées ;

 

- l’élaboration de trames vertes et bleues urbaines et la valorisation de friches industrielles.

 

Ce projet est également en contradiction avec le « plan climat »  élaboré par la CUB puisqu’il va accroître la production de gaz à effet de serre lors de la phase travaux, et lors de  son utilisation

Il y a aussi des risques de pollution par les ruissellements qui par la Jallère peuvent atteindre la Garonne (classée Natura 2000 du fait des poissons migrateurs qui la remontent pour frayer)

 

                                                                                    Pour Naturjalles

                                                                                        

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires