environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Etat de notre environnement présenté à l'AG de la SEPANSO par Daniel Delestre président - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 23:40

Comment ne pas être déçu par la trop faible part des enjeux environnementaux dans les débats électoraux et médiatiques de ce printemps 2012.

En effet, malgré les 257 articles de la loi Grenelle 2 et ses 201 décrets d’application ainsi que les multiples commissions de concertation mises en place, les pressions sur l’environnement ne se relâchent pas, bien au contraire. Pourquoi ?

Jacques Ellul, dont on va fêter cette année à Bordeaux le centenaire de la naissance, considérait que c’est une erreur technocratique de traiter chaque problème indépendamment l’un de l’autre.

 « Il faut prendre l’affaire écologique dans son entier, dans son ensemble, avec toutes les interactions, toutes les implications, sans réductionnisme.» suggérait-il[1].

      A l’heure où nos décideurs tentent d’apporter des réponses durables à la crise économique et sociale, et où les dettes écologiques et financières s’accumulent, le temps semble venu d’une analyse globale des problèmes.

     L’état et l’évolution de notre environnement sont intimement liés à notre modèle économique, et à nos modes de production, de consommation, d’échanges et de déplacements.

    Ainsi, l’étalement urbain détruit les espaces naturels agricoles et forestiers, et engendre une augmentation du trafic routier qui nécessitera de nouvelles routes.

Les centaines de milliers de véhicules qui circulent chaque jour dans l’agglomération de Bordeaux, provoquent une forte pollution de l’air (oxydes d’azote et particules fines)

La croissance économique constitue, selon une étude américaine récente, le premier facteur influent des émissions de CO2, principal gaz à effet de serre

Enfin, la technique, qui n’a su éviter les catastrophes nucléaires ou pétrolières récentes, apparaît de moins en moins comme un recours pour résoudre la crise écologique.

Une transition écologique de l’économie et de l’emploi, privilégiant sobriété énergétique, recyclage et relocalisation, semble un élément clef d’une protection durable de l’environnement.

 

    Le cadre de vie et sa nature généreuse font de la Gironde un département très accueillant, ce qui ne veut pas dire sans limite.

    Face à cela, les efforts coordonnés de la SEPANSO et de ses associations membres,  permettent de protéger plus efficacement les milieux naturels et la forêt, des convoitises des aménageurs et des « bétonneurs ».

Des résultats concrets ont été obtenus, notamment, l’arrêt d’un projet de centre retraitement de déchets du bâtiments et des travaux publics au milieu de la forêt de Lerm et Musset, l’annulation de la révision simplifiée du plan d’occupation des sols de Bazas permettant l’implantation d’une centrale photovoltaïque dans des espaces naturels et agricoles, ou l’arrêt d’un projet de golf dans un espace forestier de Léognan.

Sur le Bassin d’Arcachon, cette action concertée avec l’appui de France Nature Environnement, a permis de défendre efficacement le point de vue des défenseurs de l’environnement face aux volontés hégémoniques de certains élus, lors de l’enquête publique sur le projet de Parc Naturel Marin.

    La SEPANSO partage le souci des associations face aux contraintes créées par les nouvelles règles de l’agrément de la représentativité, et leur apportera son aide, dans la mesure de ses moyens.

 

      Merci à tous ceux qui soutiennent de près ou de loin la  SEPANSO, dans ses actions de protection de l’environnement de ce magnifique département de la Gironde : adhérents, généreux donateurs, salariés et sympathisants.

 

     Pour conclure, ce conseil avisé de Jacques Ellul :

« La Terre est notre seul lieu. Regardez cette patrie, ce jardin fait pour l’homme, à sa mesure, et non pour sa démesure. Contemplez la plénitude de la campagne, la grandeur des monts, la majesté de l’océan et le mystère de la forêt. »

Daniel Delestre

Président de la Sepanso Gironde

                                                                                                                                                                  www.sepanso.org/

[1] Cité par JL Porquet, dans « Jacques Ellul, l’homme qui avait (presque) tout prévu ».Le Cherche Midi . 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires