environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Des rats nourris au maïs Monsanto meurent plus vite! Une étude conduite par le biologiste de l'Univ de Caen Gilles-Eric Séralini fait grand bruit - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 18:47

Auteur d'une étude sur la toxicité des OGM sur les rats, Gilles-Eric Séralini accuse les industriels d'avoir toujours refusé ce type d'enquête. Un "grand scandale", selon lui

d'après le Nouvel Observateur et par Guillaume Malaurie

 

OGM : "Inconscience ? Lâcheté ? Collusion criminelle ?"

Auteur d'une étude sur la toxicité des OGM sur les rats, Gilles-Eric Séralini accuse les industriels d'avoir toujours refusé ce type d'enquête. Un "grand scandale", selon lui.

 

Gilles-Éric Séralini (au centre), auteur du livre "Tous Cobayes !". (DR)

Gilles-Éric Séralini (au centre), auteur du livre "Tous Cobayes !". (DR)
Professeur de biologie moléculaire et chercheur à l'Institut de Biologie fondamentale et appliquée de l'université de Caen, Gilles-Eric Séralini publie le 26 septembre "Tous cobayes!" (Flammarion), le résultat d'une étude menée dans le plus grand secret pendant deux ans sur deux cents rats nourris au maïs transgénique. Conclusion ? Un effet toxique de l'OGM sur l'animal. Et des inquiétudes pour l'homme... Interview
                            

Il y avait une méfiance diffuse de l’opinion sur l’impact des OGM pour la santé humaine. Avec votre étude, c’est une suspicion grave qui se confirme ?

- Oui, nous venons de réaliser l'étude la plus longue et la plus détaillée au monde sur la toxicité d'un maïs transgénique et sur celle du Roundup, l’herbicide le plus utilisé qui soit. Notre étude conclut à un effet toxique sur l’animal et nous donne à penser qu’il peut y en avoir un sur l’homme. En outre, plusieurs autres tests que nous avions effectués sur des cellules humaines vont dans le même sens. Notre étude, menée durant deux ans sur des rats, établit que, même à très faible dose, l’absorption à long terme de ce maïs agit comme un poison puissant et bien souvent mortel, tout comme celle du Roundup. Et ces effets touchent prioritairement les reins, le foie et les glandes mammaires. Lorsqu’il s’agit de produits chimiques, de pesticides ou de médicaments, les tests sur petits mammifères sont courants au niveau réglementaire. Sauf que les OGM échappent à cette épreuve !

http://tempsreel.nouvelobs.com/ogm-le-scandale/20120918.OBS2702/ogm-inconscience-lachete-collusion-criminelle.html

et

 

http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/environnement-securite-energie-thematique_191/les-rats-nourris-au-mais-monsanto-meurent-plus-vite-article_75301/

19 sept. 2012

Les rats nourris au maïs Monsanto meurent plus vite

Une étude conduite par le biologiste Gilles-Eric Séralini (université de Caen), à paraître dans la prochaine édition de la revue Food and Chemical Toxicology fait grand bruit : elle est la première à suggérer des effets délétères, sur le rat, de la consommation d'un maïs génétiquement modifié, dit NK603, commercialisé par la firme Monsanto. Explications.

Des rats nourris avec un maïs OGM meurent plus jeunes et souffrent plus souvent de cancers que les autres, selon une étude de long terme à paraître mercredi en ligne dans la Revue internationale «Food and Chemical Toxicology» et présentée par ses auteurs comme une «première mondiale». «Les résultats sont alarmants. On observe par exemple deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées. Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes», a expliqué à l’AFP Gilles-Eric Seralini, professeur à l’Université de Caen, qui a dirigé l'étude.

Deux cents rats ont été alimentés pendant deux ans maximum soit avec un maïs OGM NK603 seul, soit avec ce maïs OGM traité au Roundup, soit avec du maïs non OGM traité au Roundup, herbicide le plus utilisé au monde. Ces deux produits sont la propriété du groupe américain Monsanto. Le maïs était introduit au sein d’un régime équilibré dans des proportions représentatives du régime alimentaire américain.

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires