environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Stigmatisation de l'extrémisme des "contre tout"! Un tel propos mérite d'être relevé! - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 21:40

" Ils sont contre tout", un tel propos mérite d'être relevé par Gérard Charollois  de Convention Vie et Nature

 Un tel propos mérite d'être relevé en ce qu'il traduit l'indigence du conformisme bêlant qui débite l'imposture que voici

"Il faut protéger la nature et conserver pour l'avenir des espèces sauvages de plantes et d'animaux. Mais il nous faut de la croissance, du désenclavement, du développement créateur d'emplois et ici, implantons une nouvelle route, un petit-rond point, un centre commercial, une zone artisanale, un parc d'attractions, pièges à touristes, une centrale d'éoliennes, une usine à poulets, une carrière... Allons, il ne faut pas être contre tout et la nature sera mieux protégée ailleurs. Notre petit canton (commune) n'est pas une réserve d'indiens"

Voilà le discours débile et menteur de trop d'élus locaux, des chambres de commerce et d'industrie et des petits copistes qui relaient ce conditionnement.

A force d'aller se faire protéger ailleurs, la nature se meurt et nous savons parfaitement que la logique de la croissance infinie est l'anéantissement absolu de la biodiversité

Sans le "bourrage de crâne" de trop de médias, tout contemporain constaterait qu'après  70 ans de paix en occident et de croissance continue, l'heure est aux régressions sociales, à la remise en cause des acquis, à la flexibilité sacrificielle, à l'effort que la propagande libérale appelle "réformes", faits révélant que le Marché échoue, aussi lamentablement qu'échoua le système soviétique.

Malgré d'immenses progrès techniques, malgré des gains de productivité sans précédents dans l'histoire de l'humanité, le système débouche sur une crise sociale, morale, et écologique cruelle.

Un petit rond point, une route nouvelle, un parc d'attractions, une centrale éolienne, une usine à viande, un centre commercial de plus de régleront rien pour les hommes mais représentent des agressions contre la nature.

70 ans de croissance aboutissent à une précarisation de la population et à l'annonce de plans d'austérité qui suivront beaucoup d'autres.

Alors je réponds aux petits propagandistes du système naufrageur que nous sommes "pour" et non "contre"

- Pour une mutation de la société faisant prévaloir la redistribution sur la croissance, le qualitatif sur le quantitatif, l'hédonisme altruiste et intelligent sur le panurgisme consumériste.

- Pour une nature vivante, diversifiée, généreuse et enfin protégée autrement  que par des mots creux et des discours trompeurs

- Pour le respect des animaux, êtres sensibles, épargnés des actes de maltraitance et de cruauté que sont la stupide chasse, la corrida, l'élevage concentrationnaire.

- Pour des hommes habitant une terre viable, saine, agréable et non un enfer pollué, artificialisé, conçu pour le profit et non pour la vie.

- Pour une presse indépendante des lobbies, élevant le débat, s'adressant à l'intelligence et suscitant la réflexion des citoyens, une presse, cessant de n'être que le bulletin paroissial des groupements de la mort et de la destruction, une presse libre de critiquer radicalement nos positions mais suffisamment honnête pour ne pas passer sous silence les grands débats essentiels du rapport au vivant.

- Pour une classe politique parlant vrai, cessant de tricher sans cesse avec les principes qu'elle énonce et que démentent les actes qu'elle accomplit.

- Pour l'être avant l'avoir, car l'important réside dans la vie et le temps qui nous reste

Les "contre tout" sont ceux qui mènent ce monde à sa perte. Mais ça , vous ne le lirez pas dans le quotidien régional!

Gérard Charollois Convention Vie et nature https://www.ecologie-radicale.org/

 ( article publié dans "Sud Ouest Nature (SEPANSO)" N° 164)

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires