environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Biodiversité: 2017 pourquoi cette deuxième année de suivi des hirondelles de St Médard en Jalles ? - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 22:23

                                           Natur'Jalles Association de défense de l'environnement

16 rue Louis Cayx (St Médard en Jalles)

naturjalles06@gmail.com tél 0614964531

 

Pourquoi cette deuxième année de suivi des hirondelles de St Médard en Jalles ?

 

Des études coordonnées par le Museum National d'Histoire Naturelle ont montré un déclin dramatique des effectifs des deux espèces d'hirondelles en l'espace d'une vingtaine d'années

  • - 41% pour l'Hirondelle de fenêtre

  • - 36% pour l'Hirondelle rustique

Pour tenter d'en savoir plus sur ce déclin, la LPO a lancé en 2012 et 2013 une enquête nationale sur les hirondelles.

En collaboration avec le « groupe nichoirs » de la LPO Aquitaine (http://lpoaquitaine.org courriel nichoirs@lpoaquitaine.org tél 05 56 91 33 81) :

en 2016 Natur'Jalles a commencé une enquête sur St Médard quartier Sans Souci

(des adhérents de NaturJalles ayant signalé que leur habitation abritait des hirondelles).

Pour cela nous avons besoin de compter les nids, de les localiser, ensuite de repasser pour voir si les nids ont été occupés, s'il y a des couvées etc

2017 : grâce à votre collaboration : habitants hébergeant des hirondelles, nous avons pu poursuivre cette enquête, grâce également à une jeune étudiante en « biologie des organismes et des écosystèmes ».

Après avoir parcouru 7000 kms depuis l'Afrique, les hirondelles, quoiqu' affaiblies par ce long voyage, sont heureuses de retrouver leurs nids qu'elles retapent et en améliorent le confort pour le rendre plus douillet en vue de leurs futures couvées.

Les modifications des bâtiments, la disparition des granges, des toitures en bois les perturbent, elles ont besoin de boue pour construire leurs nids, or de nos jours les villes sont de plus en plus recouvertes de béton, la boue de moindre qualité et les nids ne peuvent résister toute la saison, et si le nid tombe quand l'hirondelle est en train d'élever ses petits, la nichée est perdue...

Ce recensement est la base de toute action de protection des hirondelles puisqu'il permet d'observer l'évolution de la population, d'identifier les causes de leur déclin et de cibler les actions de protection et d'en évaluer les résultats

  • Résultats suite à prospection 2016

84 nids ont été recensés dont 46% de nids occupés- 32% de nids vides et 13% de nids cassés soit 45% de non occupation !

Nous avons besoin de votre aide afin de poursuivre ce suivi !

Merci pour les hirondelles !

Naturjalles (F Couloudou)

Noter ; si vous envisagez des travaux pouvant perturber la nidification, nous pouvons vous aider, n'hésitez pas à contacter l'association Merci

 

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

René 10/06/2017 22:04

Sous l'avant toit en bois chez moi, avant l'arrivée des hirondelles cette année, j'avais trois nids de l'année précédente dont 1 à moitié cassé. Dès leur arrivée, les 2 nids en bon état ont été occupés, le 3ème réparé et occupé. Mais un 4ème a été construit et est occupé. Je m'en réjouis. Par contre la maison à coté, sur les 4 anciens nids, 3 sont endommagés et inoccupés. Un seul est occupé. Au final : régression et je suis triste.