environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Mauvaise graine, c'est quoi la biodiversité? - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 21:04

C’est quoi la biodiversité ? » En voilà une bonne question ! Elle est posée dans le premier numéro de la revue « Mille et 1 graines ». Un chouette outil éducatif, conçu pour les professeurs de sciences de la vie et de la terre (SVT). « Mille et 1 graines » se veut « factuelle, pédagogique et ouverte », afin d’ « ouvrir un débat constructif en classe ».

Afin d’alimenter leur réflexion sur la biodiversité, donc, les lycéens en SVT sont aiguillés vers des pistes de réflexion finement sélectionnées, comme la chance que représentent les « nouveaux développements » apportés par les biotechnologies pour lutter contre la « diversité génétique ». Pour son beau projet pédagogique, Nathan, le numéro 1 des éditeurs de manuels scolaires, est allé chercher… devinez qui ? Le Groupement National Interprofessionnel des Semences. Le Gnis, de son petit nom, rassemble le ban et l’arrière-ban des industriels de la semence, dont, entre autres, Monsanto , le champion des OGM, ou Limagrain , le 4ème semencier mondial. Autant dire que ce n’est pas là que l’on trouve les plus fervents défenseurs de la biodiversité.

C’est d’ailleurs le Gnis que l’État a intronisé gendarme des semences. En clair, c’est à lui de vérifier que les agriculteurs, céréaliers ou maraîchers n’utilisent que les seules variétés répertoriées au « Catalogue officiel des espèces et des variétés ». Toutes autres, pas assez « standard », sont interdites de commercialisation et même de culture en France. Exit, donc, les semences paysannes ou de terroir, (perpétuées depuis que l’agriculture existe en ce monde) du coup vouées à disparaître. Entre 1995 et aujourd’hui, près de 80 % des variétés végétales comestibles en Europe se seraient ainsi éteintes.

C’est pourtant bien au Gnis que les éditions Nathan ont demandé de fournir toutes les infos nécessaires afin de rédiger cette « revue dédiée aux lycées pour faire germer les savoirs ». Des numéros dont les thèmes collent au programme. Outre celui sur la biodiversité, deux autres ont déjà été distribués dans les classes : « Nourrir l’humanité » et « La plante domestiquée ». Histoire d’ensemencer les jeunes esprits comme il se doit, le Gnis, qui se félicite sur son site de « cette action de communication vers l’enseignement », a versé à Nathan 30 000 euros. Sauf que ce partenariat très hybride a fait monter la graine de moutarde au nez de quelques parents d’élèves.

Une pétition intitulée « Non à la collaboration toxique entre les éditions Nathan et le Gnis » a déjà recueilli plus de 58 000 signatures. Heureusement que certains veillent au grain !

Le Canard Enchainé N° 5031 du 29 mars 2017

 

--->> Source Altermonde-sans-frontières

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34223

 

-> Mille et une graine Le GNIS pédagogique:  le site des ressources pédagogiques de la filière semences http://www.gnis-pedagogie.org/mille-et-une-graines-svt-lycee.html

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires