environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Alerte, flatulences! Les "pauvres" vaches seraient responsables des rejets de méthane dans l'atmosphère quid de l'activité humaine? - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 21:43

 

Laisser peter les vaches à Noël (Canard enchaîné 28-12-16)

Juste avant les fêtes, la communauté scientifique a brandi un rapport alarmant ...Mais ce sont nos ruminants qui sont concernés. Publiée mi-décembre dans "Environmental Research Letters" cette étude de 83 chercheurs de 15 pays confirme que les rejets de méthane dans l'atmosphère ont fait un bond spectaculaire ces dix dernières années. Or ce gaz à effet de serre est responsable pour 20% du réchauffement climatique, le reste c'est le CO2.

Et 60% des émissions de méthane proviennent de l'activité humaine:

Exploitation du charbon, du pétrole, traitement des déchets etc. dont un bon quart est le fruit de l'agriculture et plus précisément, des pets - mais aussi des rots- des vaches.

60% de 20% ne constitue pas une contribution décisive au réchauffement climatique. Et que l'homme pourrait laisser ses vaches peter tranquilles, mais le scientifique ne plaisante pas.

La coordonnatrice française de l'étude, Marielle Saunois le dit tout net dans le Journal du CNRS (12-12-16) "On n'a pas encore réussi à identifier clairement une cause plutôt qu'une autre. Si l'on veut que les concentrations baissent, il va falloir agir sur tous les secteurs à la fois. Il existe ainsi des compléments alimentaires qui limitent les flatulences des bovins"

Du côté des écolos, on s'affole aussi sur la bête: "le problème n'est pas la vache isolée dans son pré qui broute, mais les éleveurs de bovins en batterie qui deviennent des machines à méthane" s'émeut Benoit Hartmann de France Nature Environnement... Le problème n'est plus la ferme des mille vaches mais la ferme des cent mille pets!

et, puisqu'on en est aux scénarios catastrophe, ceux qui se plaignent qu'il n'y a plus de neige en décembre n'ont pas encore vu arriver le pire! Il serait grand temps d'exploiter différemment le pétrole et de mieux traiter nos déchets plutôt que d'incriminer les bovins. Parce que, au train où vont les choses, on nous dira bientôt qu'il faut réduire le nombre de vaches sur la planète si l'on veut skier à Noël

Et qui dit moins de vaches, donc moins de lait, donc moins de raclette. Alors comme il faut parfois trancher entre le fromage et le dessert, on exigera du skieur qu'il choisisse entre la raclette et la descente

Et ça c'est inimaginable...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires