environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc" - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 21:51
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"

Grand soleil et 11 participants au rendez vous.

Notre lieu d’observation et d’écoute : les prairies humides de Ludon-Médoc, situées entre le lit de la Garonne et les vignes. Ce reliquat de «bocage» contraste avec la monoculture des vignes et apparait comme un petit paradis de biodiversité. C’est une mosaïque de prairies cultivées, de prairies humides, de haies et petits boisements traversés par des petits canaux : fossés ou jalles, communiquant avec le fleuve.

On arrive sur les marais du « Communal », nous sommes étonnés par la diversité des chants des passereaux. Marie Françoise, notre spécialiste, repère par leur chant des oiseaux discrets : l’hypolaïs polyglotte (ses facultés d'imitation lui ont valu le nom de polyglotte), migrateur transsaharien revenu nicher dans les haies, la bouscarle de Cetti dont le chant enjoué annonce les beaux jours.

Nous avons déjà repéré au loin les vedettes de notre matinée : les cigognes blanches, accompagnées dans les ascendants thermiques par les milans noirs.

Mais nous continuons notre chemin le long des fossés, attirés par les chants des petits oiseaux s’activant dans les buissons. Ici un rossignol philomèle, célèbre pour son chant mélodieux et varié (il est un des rares oiseaux à chanter également la nuit avec le Merle noir), en s’envolant on le reconnaîtra à sa queue rousse, là un serin cini aux gazouillis rapides, son plumage jaune et son vol sinueux et papillonnant nous permettront de l’identifier. Nous capturons dans la lunette l’image d’un tarier pâtre, perché sur un fil de clôture, très beau passereau à la tête et queue noires contrastant avec la gorge rose orange, le deuxième membre du couple est sans doute à proximité. Trois linottes mélodieuses s’envolent d’un vol bondissant pour se reposer rapidement dans les haies. Le long des fossés bordés de roseaux, on entend le chant d’une rousserolle effarvatte, elle édifie son nid autour des tiges de roseaux et cherche ses proies (petits insectes) en sautillant d’une tige à l’autre. Les « tchipp tchipp » de la cisticole des joncs nous surprennent, elle tisse son nid en entrecroisant des graminées ou des joncs des prairies humides avec des fils d’araignée, elle cherche les insectes ou araignées dans la végétation à terre.

En retournant sur nos pas, les papillons se chauffent au soleil, emmagasinent de l’énergie avant de s’envoler. On reconnait le vulcain, migrateur revenant du sud, une piéride, le tircis, l’aurore. Ils se nourrissent du nectar des fleurs des bas-côtés ou des prairies.

Au-dessus d’un arbre, un couple de milans noirs protège son nid par des cris d’alarme et des tournoiements en vol, face à une buse variable qui s’approche trop près. Deux rapaces faciles à distinguer : le milan noir présent à la belle saison seulement, se dirige en vol avec sa queue en forme de trapèze, ses ailes retombent légèrement sur les côtés, il va et vient à la recherche de charognes. La buse variable présente toute l’année, chasse à l’affût, en vol sa queue est arrondie et l’extrémité de ses ailes relevées, les plumes ventrales sont tachetées de blanc.

Nous nous rapprochons d’une colonie de cigognes blanches, une vingtaine de nids sont installés en hauteur. Les adultes nourrissent les jeunes en régurgitant la nourriture à côté d’eux : insectes, petits rongeurs, lézards…Certains adultes ramènent aussi dans leur bec de la végétation pour renforcer le nid.

Après la mauvaise saison passée en Afrique ou en Espagne, elles reviennent nicher en France. 70% de la population française des cigognes blanches nichent dans les zones humides de la façade atlantique : barthes de l’Adour, aval de la vallée de la Garonne et de la Dordogne, estuaire de la Gironde et delta de la Leyre formant le fond du bassin d’Arcachon. Durant leur migration elles utilisent les ascendants thermiques pour se déplacer, vous ne les verrez pas battre des ailes comme les grues cendrées. Les cigognes blanches ne peuvent pas voler la nuit et doivent passer par les détroits de Gibraltar à l’ouest ou du Bosphore à l’Est. Lors des migrations, elles peuvent former des groupes importants, surtout en descendant vers le sud (des dizaines d’individus, voir des centaines au-dessus du Bosphore). 2/3 des jeunes cigognes meurent au cours de leur première année : percussion, électrocution, fatigue, mauvaises conditions météorologiques. L’augmentation des effectifs dans notre pays depuis les années 1970 s’explique pour deux raisons principales : sa protection et l’opportunisme des cigognes par rapport à leur nourriture, elles s’accommodent des restes de nourriture sur les décharges à ciel ouvert (information à ne pas crier sur tous les toits car la cigogne n’en est pas trop fière…). Elles capturent les écrevisses de Louisiane, espèce invasive, en abondance sur les zones humides. En 1974, on comptait 13 couples en France, en 2010, 1673 ! En Gironde, 6 nids en 1990 et 256 en 2013 ! On peut connaître avec précision leur régime alimentaire grâce aux pelotes de réjection qu’elles rejettent après chaque repas. Elles édifient leur nid sur des grands arbres, sur les pylônes électriques, sur les caténaires des voies ferrées ou sur des plates formes aménagées. Dans notre région, pas de nid sur les habitations pour le moment.

A bonne distance pour ne pas effrayer cette colonie, nous profitons silencieusement du beau spectacle des cigognes, nous les écoutons « craqueter », voici quelques photos pour vous donner envie de nous rejoindre et de protéger ces beaux oiseaux avec toute la biodiversité qui les entoure, si près de chez nous !

Christine Boursier

Pour en savoir plus :

  • l'Atlas des oiseaux nicheurs en Aquitaine

(delachauxetnieslé-LPO-faune-aquitaine.org)

  • La cigogne blanche

Auteur : Tristan Roi et Joackim DUFOUR

Editeur : éditions Sud-Ouest

Pour les enfants:

  • salamandre junior, la revue des explorateurs nature,

Avril-Mai 2016 "Cigogne, le grand voyage",

www.salamandrejunior.net

Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"
Sortie Nature Mercredi 4 mai "Cigogne blanche et papillons à Ludon-Médoc"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leblond Martine 05/05/2016 08:42

Comme d'habitude, Christine nous fait revivre avec talent nos moments d'observation.Je salue la précision et la vivacité de son écriture qui lui permettent de nous peindre des tableaux vivants ... presqu' aussi vivants que ceux que nous avons observés sur place!
Merci aussi au photographe dont les beaux clichés illustrent parfaitement ce texte!
J'ai passé une matinée délicieuse, hors du temps, et je suis revenue pleine d'enthousiasme et d'émotion ! Merci à Marie-Françoise, notre guide! et vive Naturjalles!