environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Suite à Cash Investigation consacré aux pesticides et à leurs dangers pour la santé, le lobby des pesticides sonne la charge par la voix du collectif "Sauvons les fruits et légumes"! - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 14:57
Suite à Cash Investigation consacré aux pesticides et à leurs dangers pour la santé, le lobby des pesticides sonne la charge par la voix du collectif "Sauvons les fruits et légumes"!

Dès le lendemain, c'est à dire le 3-2 du reportage coup de poing d'Elise Lucet, le lobby des pesticides se fendait d'un communiqué rageur du "Collectif Sauvons les fruits et les légumes" en prédisant l'apocalypse économique si l'on arrête les épandages dans les champs!

Il faut dire que la séquence filmée à Cologne lors de l'assemblée générale du géant allemand Bayer a traumatisé les "pesticideurs". On y voit Elise Lucet poser la question qui fâche sur l'un des produits phares du groupe le FOLPEL*. Ce fongicide, interdit aux USA parce que soupçonné d'être cancérigène, est largement pulvérisé sur les vignobles français, notamment dans le village de Preignac en Gironde, où l'on a détecté récemment six fois plus de cancers pédiatriques que la moyenne nationale...

L'industrie des pesticides n'aime pas la critique! L'occasion pour le "Canard" d'ajouter un coup de bec. En 2009, Bruxelles sort un règlement visant à bannir les substances étiquetées cancérigènes ou perturbateurs endocriniens. Sur 400 principes actifs commercialisés en Europe, 30% pourraient passer à la trappe. Après avoir retardé au maximum l'application dudit règlement, les industriels ont trouvé une astuce pour le contourner. Comme l'a détecté l'ONG Générations Futures (http://www.generations-futures.fr/) le texte comporte une chatière que les industriels sont en train d' agrandir.

Au départ, Bruxelles avait prévu une dérogation permettant d'employer ces substances à condition que l'exposition à ces produits soit "négligeable" , c'est à dire qu'ils soient "utilisés dans des systèmes fermés ou dans d'autres conditions excluant tout contact avec les humains".

Le comité permanent sur les pesticides(structure plutôt opaque) a reformulé à sa façon ce texte en redéfinissant "l'exposition négligeable". Désormais, si le conducteur du tracteur dispose d'une cabine fermée ou d'un revêtement de protection, ces produits hautement toxiques peuvent être vaporisés en plein champ. Passants et riverains, eux, se consoleront en apprenant que Bruxelles dans sa grande mansuétude, a prévu de diviser par dix le niveau d'exposition autorisé

à ces cochonneries. Elle va permettre aux industriels de sauver 10% des produits qui auraient dû aller à la poubelle.

La France, championne européenne des pesticides, avec plus de 60 000 tonnes aspergées chaque année, n'a pas moufté...

D'après "Encore plus de pesticides! Le Canard Enchaîné 10 février 2016

* voir carte des pesticides dangereux utilisés en Gironde

http://naturjalles.over-blog.com/2016/02/carte-des-pesticides-dangereux-utilises-en-gironde-et-base-de-donnees-europeenne-des-pesticides-utilises.html

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires