environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 22:31
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau

Beau temps en ce mardi 26 janvier!

La journée est partagée en deux parties, le matin découverte des zones de gagnage ou alimentation des Grue, l'après midi découverte du marais du Cousseau servant de dortoir aux Grue.

Heureusement les jumelles et surtout les longue-vues puissantes de Marie Françoise nous ont permis d'observer de près les Grues bien qu'elles soient éloignées dans les champs de maïs.

La Grue arrive en octobre mais sa migration s'étale en automne, cet hôte hivernal de notre Sud ouest quittent la Suède, Norvège et Allemagne en direction de l'Espagne, mais les bonnes conditions de séjour eau et nourriture locales, font qu'elles séjournent sous notre latitude. C'est un grand oiseau de 3-6kg de 2,40m d'envergure, elle se déplace en vol battu et utilise les ascendances thermiques ce qui lui permet de voler nuit et jour, leur fameux cri "Grû" permet de garder le contact entre elles, les Grue migrent de moins en moins en Afrique. La Grue n'a pas de queue, mais de grandes ailes aux longues rémiges qui refermées donnent l'illusion d'une queue: le mâle a les rémiges plus développées. Elles hivernent en famille, elles commencent la parade nuptiale et excluent les jeunes, du fait du réchauffement climatique, elles remontent de plus en plus tôt.

Elles sont très dépendantes du maïs qu'elles trouvent à volonté dans cette plaine du Jonc, dans les épis, il reste des insectes, des petits animaux dans les champs, nous pouvons apercevoir grâce à la lunette leur silhouette élégante, au plumage gris rehaussé de blanc et de noir sur le cou et la tête, une tache rouge sur le sommet du crâne qui peut parfois

se gonfler à la moindre excitation, les jeunes (de la 2e année) sont plus petits et leur plumage est brun-marron: le jeune a un cri différent, leur prédateur est le Pygargue, gros rapace qui peut s'en prendre aux affaiblis.

Nous piqueniquons au soleil près du fossé de drainage qui borde les champs de maïs...

Nous partons le plus discrètement possible pour ne pas effaroucher les belles, nous avons rendez-vous au Montaut sur le lac de Carcans avec Yann de la Réserve Naturelle du Cousseau créée en 1976, et gérée par la SEPANSO* .

La Réserve Naturelle de l'étang de Cousseau est située à 50 km à l'Ouest de Bordeaux et à 3 kilomètres de l'Océan Atlantique. Elle doit son nom à un petit étang, l'étang de Cousseau, qui s'insère entre les deux grands étangs du Médoc, Carcans-Hourtin au nord et Lacanau au sud. Elle s'adosse au flanc Est du cordon dunaire littoral.

Nous remontons par un chemin sableux longeant le canal des Etangs jusqu'à la barrière d'entrée dans la réserve, entrée côté marais. Yann nous explique que la veille, plus de 3400 oiseaux ont rejoint le marais qui leur sert de dortoir, car la Grue a une exigence, elle dort les pattes dans l'eau pour se protéger des prédateurs. Du fait d'une météo clémente, les effectifs étaient importants à cause des grues remontant d'Espagne et de celles redescendant du Nord à cause d'une mauvaise météo.

Des questions se posent par rapport au réchauffement climatique, doit-on continuer la culture du maïs gourmand en eau, en produits phytosanitaires pour les Grue et les Pigeon ramier? S'il n'y a plus d'eau dans le marais , il ne sera plus un havre de repos pour les oiseaux.

La réserve naturelle représente le paysage originel de l'ancienne lande: les étangs d'eau douce s'écoulaient vers l'Océan, quand les dunes apparurent , le Canal des Etangs a été creusé pour réguler l'eau des étangs à l'aide d'écluses, ce canal avait coupé la liaison entre l'étang et le marais, des travaux ont permis de rétablir cette liaison, s'il y a beaucoup de pluies, l'eau est régulée grâce à l'écluse, l'eau peut ainsi circuler dans la Réserve entre le marais(390ha) et l'étang(50ha)

Yann nous montre quelques plantes bordant le chemin tout en nous expliquant les caractéristiques de la Réserve:

Là, une plante invasive Cladium mariscus très surveillée, le bétail de vaches marines est très utile pour entretenir le marais, plus loin des arbousiers, des chênes pédonculés; les dunes barkhanes (en forme de croissant allongé dans le sens du vent) ont fermé Cousseau ce qui a préservé des dépressions inter-dunaires humides (localement appelés "barins")...

Nous franchissons le portail de la Réserve et pénétrons dans le domaine protégé et réglementé! Sur le chemin Yann attire notre attention sur une épreinte (crotte) de Loutre, celle -ci fait son terrier dans les berges du canal, la loutre a l'habitude de laisser ses épreintes près des coulées les plus proches de l'eau: sa catiche ou tanière contient souvent une entrée plus ou moins dissimulée au-dessous du niveau d'eau et un conduit d'aération.

Nous revenons à la Grue cendrée (Grus grus): la tache rouge au sommet de la tête et en haut du bec rougit quand l'oiseau s'excite, le bec en forme de couteau scie lui permet une alimentation éclectique, la Grue aime plus particulièrement les grains moisis et les insectes qui décomposent les grains, en période d'élevage elle mange plus et peut manger des escargots, ver de terre, campagnols, car les "petits" doivent être prêts pour la migration, leurs grandes pattes sont tout terrain. Yann nous montre alors une patte de Grue: cette patte est recouverte

d'écailles, elle comporte 3 griffes, la griffe du milieu est longue d'environ 10cm, c'est la patte évoluée de dinosaure!

D'octobre au 25 décembre le marais était à sec, suite aux fortes pluie, le marais a été remis en eau, et en 3 heures une vague de 5000 oiseaux y ont stationné. Une 2e vague de Grue en migration fin novembre début décembre. L'eau est essentielle pour la Grue en humidifiant ses pattes et pour sa sécurité car des prédateurs peuvent la menacer comme le renard qui peut prélever un poussin, le busard des roseaux, le pygargue à pattes blanches qui arrive du Nord

Nous arrivons sur le marais au charme mélancolique parsemé de quelques haies, nous ne voyons pas les vaches parties dans la forêt...

Les zones de reproduction des Grue sont autour de la Baltique; Allemagne, Pologne, le

mâle éjecte les jeunes mâles de l'année d'avant et commence la danse nuptiale pour stimuler les hormones des femelles, la femelle entre dans la danse, le couple fait les mêmes pas, pousse le même cri, ensuite l'accouplement se fait dans une zone humide, le nid est construit dans l'eau.

La femelle pond 2 oeufs dont l'incubation dure 30 jours, la taille du poussin est de 15cm : il y a 10 nids dans l'Est de la France, il n'y en a pas en Aquitaine.

Les effectifs sur Cousseau sont en augmentation depuis 4-5 ans, les principaux sites d'hivernages en Aquitaine: Captieux- Arjuzanx et Cousseau et dans le Centre de la France et en Camargue. Les couples de Grue sont fidèles à vie, les Grue vues le matin dans les champs de maïs étaient accompagnés de leurs jeunes qui migrent au moins une fois avec leurs parents, les Grue empruntent toujours le même chemin lors de leur migration, Cousseau n'est pas sur leur chemin de migration, elles font un détour

Nous savourons la beauté du marais, entendons une sarcelle, 17h les Grue arrivent!

Un premier vol apparait au-dessus des arbres au Nord-Est, en V, criant, la Grue a une sorte de trompette interne constituée d'un sternum très écarté et de la trachée d'où son cri fort, et qui lui a donné son nom, la Grue est très sociable et communique en permanence avec ses soeurs et dont les jeunes pour les rassurer.

Yann nous dit qu'en semaine elles rentrent au dortoir plus tard qu'en week end car elles sont moins dérangées...

Peu à peu le marais se remplit, les vols se succédant avec de bruyants Grroûû...

Les cris remplissent la nuit ...

FC

Un petit film magnifique de notre sortie par Jean Paul GUEYLARD

http://82.233.65.64:23384/share/MHYV5wGb0RB46JgO/sortie%20grue%20cendr%C3%A9e.MP4

Petite bibliographie pour ceux qui veulent aller plus loin:

Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau
Sortie Nature du 26 janvier : Hivernage des Grue cendrée à la réserve naturelle de l'Etang de Cousseau

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

christine boursier 23/02/2016 20:13

on s'y croirait, magnifique !!!