environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Des amis du climat : la BNP première banque française et EDF cette dernière dédommagée de ses investissements dans les énergies renouvelables grâce à la contribution au service public de l’électricité ( CSPE) payée par les usagers! Les arbres n'ont pas fini de tomber! - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 17:15
Des amis du climat : la BNP première banque française et EDF cette dernière dédommagée de ses investissements dans les énergies renouvelables grâce à la contribution au service public de l’électricité ( CSPE) payée par les usagers! Les arbres n'ont pas fini de tomber!

Première banque française, la BNP est une vraie amie du climat, la preuve c'est qu'elle a parrainé généreusement la COP21 et que ces cinq dernières années , elle a engagé en investissement directs et indirects 6 milliards de dollars en faveur de programmes éoliens, solaires et géothermiques...contre 57 milliards de dollars dans le charbon, le pétrole et le

gaz ,énergies "réchauffantes" s'il en est! Du coup les Amis de la Terre ont placé le BNP parmi les neuf finalistes du prix Pinocchio, ce dernier attribué le 3 décembre a été dévolu à - Chevron, EDF et BNP-Paribas qui ont été les grands lauréats des Prix Pinocchio du Climat!

EDF "partenaire officiel d'un monde bas carbone" champion mondial de l'électricité nucléaire a déclaré en septembre qu'il allait doubler son parc de centrales électriques basées sur les énergies renouvelables et se développer à l'international dans le cadre de son plan stratégique pour 2030 : "Nous consacrerons aux énergies renouvelables le maximum d'investissements sans remettre en cause les ressources nécessaires pour moderniser ou renouveler le parc nucléaire français et britannique", a souligné Jean-Bernard Lévy, le PDG d'EDF!

Mais ce qu' EDF se garde de dire, c'est que le financement de ce maximum d'investissement provient de l'Etat et des consommateurs, les dindons de la farce!

Le fantasme d’énergies renouvelables supprimant les émissions de CO2, réduisant le déficit de la balance commerciale et asséchant la production de déchets nucléaires a déjà coûté cher aux contribuables tricolores. Selon un rapport de la Cour des comptes publié en 2014, le surcoût dû au renouvelable atteindra 70 milliards d’euros pour la période 2005 à 2020. D’après l’IFRAP, un institut de réflexion libéral, les subventions versées à la filière ont déjà accru les coûts de l’énergie de 17 % pour les consommateurs européens et de 21 % pour les industriels.

Les usagers financent déjà une bonne partie de ce gaspillage d’argent public à travers la contribution au service public de l’électricité ( CSPE) dont le montant dépasse dorénavant 5 milliards par an. Surtout destinée au développement des énergies renouvelables, la CSPE est perçue sur la facture d’électricité. La CSPE représentait 13 % de la note acquittée par les abonnés d’EDF en 2013. Ce « quasi-impôt » va continuer à grimper sans contrôle puisque son niveau n’est pas soumis à l’approbation du Parlement. Créée par le gouvernement Raffarin (2003), la CSPE dédommage EDF pour son soutien au développement des énergies vertes. L’opérateur achète l’électricité fournie par le solaire et l’éolien à un tarif plus élevé que celui auquel elle sera revendue. Aux Français de payer la différence.

FC

sources

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires