environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Je protège le climat et ma santé - je mange moins de viande. - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 20:43
 Je protège le climat et ma santé - je mange moins de viande.

Bravo Alsace Nature, santé, écologie et bien être animal avant tout!

Qui veut manger 1 200 jeunes bovins ?

par actus.alsacenature.org

C’est peut-être bon…. mais si on veut, on peut s’en passer. Alors ?

Pourquoi manger du boeuf ?

 parce que des troupeaux vivent sur les pâtures, avec la rosée du matin, la chaleur du jour, la pluie qui rend l’herbe verte, le vent parfois rude, ayant les arbres comme cathédrales de la nature

 parce que des éleveurs connaissent chaque bête par son nom,

 parce que des animaux viennent dans la confiance vers des hommes et des femmes,

 parce que les herbages sont bons pour la nature, excellents pour les ressources en eau, essentiels pour le climat (parce qu’ils stockent du carbone).

Cela donne à réfléchir lorsque

 la viande de boeuf provient d’une usine de viande

 l’usine de viande sert à faire tourner des industries qui embauchent toujours moins, pour produire toujours plus et pas cher, et pour exporter

 des broutards sont arrachés à leur mère, à leur troupeau et à leur pays ; et sont si malheureux et stressés qu’il faut leur donner des antibiotiques (leur immunité s’effondre),

 les vaches allaitantes (subventionnées) sur les pâturages de notre beau pays ‘produisent’ des veaux qui seront engraissés sans jamais revoir une prairie – alors arrêtons enfin la confusion trompeuse entre élevage herbager extensif et élevage intensif (animaux enfermés, plus ou moins serrés dans des cases - c’est typiquement la catégorie des « jeunes bovins »),

 les animaux sont poussés à gagner toujours plus de poids (à base de maïs) : 1,2 kg par jour ne suffisaient pas, mais est-ce que 1,4 kg/jour suffiront ? toujours pas ?

 des bêtes d’abattoir risquent d’être exportés vivants vers le pourtour méditerranéen

 les bovins mangent les cultures des champs. Avec moins de viande, il est possible de mieux nourrir les hommes, avec moins de pesticides (p.ex. agriculture biologique) et moins de gaz à effet de serre. Il y a moyen de développer une bonne agronomie sans enfermer et pousser à bout de grands nombres d’animaux.

« Je protège le climat et ma santé - je mange moins de viande. »

« Je choisis de la viande d’animaux qui sortent en plein air et qui pâturent. »

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires