environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Dans sa nouvelle étude « Que cache votre boîte de thon? », Greenpeace vient de classer les 10 plus grandes marques françaises de boîtes de thon, selon leur technique de pêche et leur traçabilité, parmi les plus mauvais élèves, on trouve Leclerc et Casino: soutenir la pêche industrielle destructive ou des méthodes plus sélectives? Le choix vous appartient lors de vos achats ! - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 21:48
Dans sa nouvelle étude « Que cache votre boîte de thon? », Greenpeace vient de classer les 10 plus grandes marques françaises de boîtes de thon, selon leur technique de pêche et leur traçabilité, parmi les plus mauvais élèves, on trouve Leclerc et Casino: soutenir la pêche industrielle destructive ou des méthodes plus sélectives? Le choix vous appartient lors de vos achats !

Des océans aux boîtes de thon, Greenpeace nous éclaire

Dans sa nouvelle étude « Que cache votre boîte de thon? », Greenpeace vient de classer les 10 plus grandes marques françaises de boîtes de thon, selon leur technique de pêche, l’espèce pêchée et la traçabilité de leurs approvisionnements. Soutenir la pêche industrielle destructive ou des méthodes plus sélectives? Le choix vous appartient lors de vos achats !

Selon Greenpeace, 9 Français sur 10 possèdent une boîte de thon dans leur placard. Chaque année, ce ne sont pas moins de 421 millions de boîtes qui sont achetées par nos concitoyens. Mais les marques ne communiquent que peu sur les techniques utilisées pour pêcher, les espèces pêchées et leur mode d’approvisionnement. Greenpeace vient donc de publier l’étude « Que cache votre boîte de thon? » pour nous permettre d’y voir un peu plus clair. Elle y note les marques sur différents critères, pour obtenir une note sur 10. Ces marques représentent plus de 75 % des parts de marché du thon en boîte en France.

Greenpeace interpelle les marques afin qu’elles arrêtent de s’approvisionner en thon pêché avec des Dispositifs Concentrateurs de Poissons (DCP) et opter pour des thons pêchés avec des méthodes sélectives, comme la pêche à la canne ou à la ligne de traîne, ou pêchés à la senne sans DCP.

« Avec ce classement le consommateur va pouvoir choisir et privilégier les marques qui proposent les produits les plus respectueux de l’environnement, c’est-à-dire contenant du thon non surexploité, et pêché avec des méthodes durables », explique Hélène Bourges, chargée de campagne océans.

Comment sont classées les marques de thon en boîte ?

Parmi les plus mauvais élèves, on trouve Leclerc et Casino. Leclerc n’a pas daigné répondre au questionnaire envoyé par Greenpeace ; Casino n’a transmis aucune information détaillée sur les techniques de pêche utilisées. Ces deux enseignes obtiennent donc respectivement une note de 0 et 0,6 sur 10. Ensuite, Auchan, Intermarché, Connétable, Saupiquet et Petit Navire arrivent à peu près ex-aequo, avec des notes comprises entre 2,1 et 2,6 sur 10. Carrefour fait le minimum sur tous les points et obtient une note de 3,1/10.

Dans le détail, notons que presque 100 % du thon vendu par Intermarché, Saupiquet et Petit Navire est pêché par des méthodes non sélectives. Pour la plupart des marques, on note un manque d’informations pour le consommateur : seuls le nom de l’espèce et le pays de production sont le plus souvent indiqués. Petit Navire indique en plus l’océan de provenance. Chez Saupiquet, le nom scientifique, le nom commun de l’espèce et le pays de production figurent sur la boîte, et un système de traçabilité est disponible pour le consommateur via un site web dédié, qui lui permet de remonter jusqu’au bateau et à la zone de pêche. Aucune marque n’a de politique d’approvisionnement écrite; certaines déclarent qu’elles sont en cours de rédaction.

Concernant les espèces pêchées, là encore, les résultats sont assez mauvais. Le thon albacore est l’espèce de thon tropical que l’on retrouve le plus souvent dans les boîtes de thon en France. Or, cette espèce est surexploitée et ses stocks s’épuisent.

----->>> lire tout l'article

http://www.natura-sciences.com/environnement/que-cache-votre-boite-de-thon-greenpeace742.html

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires