environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Eau: le Médoc futur gros robinet de la CUB premier utilisateur d'eau de Gironde - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 10:09
Eau: le Médoc futur gros robinet de la CUB premier utilisateur d'eau de Gironde

Avec une consommation de 40 millions de mètres cube par an, la CUB est le premier utilisateur d'eau du département. Mais la ressource est en tension depuis plusieurs années. En juillet 2011, les sources du Thil et de Gamarde à St Médard en Jalles, l'un des plus gros champs captant de l'agglomération ont été touchées par une pollution au perchlorate d'ammonium (pollution qui perdure). Des sites situés à proximité de l'ancienne poudrerie aujourd'hui Safran-Hérakles ( Sur le plan juridique, plusieurs actions ont été engagées, fin 2011, dont deux plaintes contre X auprès du Procureur de la République de Bordeaux par la CUB et la SEPANSO) ont été stoppés alors que leur approvisionnement représente plus de 20% en eau consommée chaque jour: l'expert judiciaire n'a toujours pas rendu son rapport deux ans après)

Des analyses sont pratiquées régulièrement pour surveiller la pollution et la CUB pourrait décider de rouvrir le Thil avant la fin de l'année. La Gamarde restera en revanche fermée car les traces de polluants y sont plus importantes.

Cet épisode a mis en lumière la fragilité de la ressource en eau dans la CUB, dont l'attractivité (sic) attire chaque année de nouveaux habitants avec pour visée une population devant passer de 750 000 à 1 million d'habitants d'ici 2030!

Il faut donc trouver de nouveaux approvisionnements qui vont demander de gros investissements ( 56 millions d'euros) vont être lancés à partir de 2016 pour réaliser 14 nouveaux forages sur les communes de Saumos, Sainte Hélène (est en cours), au bas de la presqu'île du Médoc, dans la grande couronne NO de l'agglomération de Bordeaux: objectif: forer à 250m de profondeur pour puiser dans la nappe oligocène et "mettre en repos" la nappe éocène, selon les mots de Anne-Lise Jacquet maire d'Artigues, vice présidente de la CUB chargée de l'eau. Ces sources devraient apporter 10 millions de m3 par an soit le quart de ce que consomme la CUB qui ne sera pas la seule utilisatrice: le syndicat des eaux de Carbon-Blanc qui dessert plusieurs communes de la rive droite, puisera aussi dans ce réservoir médocain!

La mise en service de ces nouvelles sources est annoncée pour 2020: d'ici là il faudra construire un aqueduc de 26km jusqu'aux réservoirs de Bordeaux Paulin et Carbon-Blanc

D'après un article de Denis Lherm paru dans Sud ouest (éd papier) 7 octobre 2014

->>> A lire avec profit!

  1. Pollution des ressources en eau de la Communauté urbaine de Bordeaux par le perchlorate d’ammonium

http://www.sepanso.org/gironde/spip.php?article16

2. article de Th. ALEZINE paru dans la Lettre Eau n° 60 de Septembre 2012 de FNE : "http://www.fne.asso.fr/fr/la-lettre-eau-n-60.html?cmp_id=170&news_id=12874

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

comment se faire des kamas 14/10/2014 12:20

On en veut plus traité de cette manière. Merci.

ouverture de porte paris 5 13/10/2014 17:24

Je vous approuve pour votre recherche. c'est un vrai charge d'écriture. Poursuivez