environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles HERAKLES essaie de recycler propre, en attendant les captages en eau potable "Thil" et "Gamarde" sont toujours fermés - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 19:44

La nouvelle unité de recyclage du carburant des missiles affiche des résultats écologiques optimaux (?) Tout n’est réglé pas pour autant...malgré la mise en place d'une station biologique au procédé nouveau, unique, de bactéries qui se nourrissent de perchlorate. Ce traitement biologique permet (permettra sans doute) de réduire le composant central de ce carburant pour le moins puissant, en une eau légèrement salée, « traitée à 99,8 % », puis rejetée dans la rivière la Jalle. « Il n'y a pas de doute que ces rejets sont désormais au moins dix fois inférieurs à ceux constatés ces dernières années sur le site », admet Gérard Criqui, de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal). ( mais ce système n'est encore tout à fait opérationnel)

et le perchlorate est toujours rejeté dans la Jalle

Un préjudice écologique

Herakles n’en a pas fini avec le perchlorate d’ammonium. Les capteurs d’eau des sources de la Gamarde et du Thil, soit 10 % de l’alimentation en eau potable de la Communauté urbaine de Bordeaux, sont toujours fermés. Et cela suite à la découverte, en 2011, d’un taux excessif de perchlorate dans la Jalle, liée à l’exploitation du site de la poudrerie depuis des années, et dont a hérité Herakles.

À trop forte dose, ce produit a des conséquences sur la glande thyroïde. « L’agglomération a subi un préjudice écologique qui n’est pas encore arbitré », explique Gérard Chausset, qui évoque un incident en décembre ayant conduit à un rejet massif de perchlorate dans la Jalle « à des niveaux cinq fois plus élevés que le seuil admis pour les nourrissons ».

L’adjoint à Mérignac et président des Verts à la CUB demande à Herakles d’accepter des forages dans la nappe éocène sur son site. Il en appelle à Alain Juppé.

-> Voir Sud ouest

http://www.sudouest.fr/2014/04/25/herakles-recycle-propre-un-prejudice-ecologique-1535097-3145.php

et ce blog

http://naturjalles.over-blog.com/2014/06/herakles-et-le-perchlorate-resume-du-rapport-de-l-inspecteur-des-installations-classees.html

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires