environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Les pesticides jusqu’à « mille fois plus toxiques » qu’annoncé selon une nouvelle étude du professeur Gilles-Eric Seralini - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liens

15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 17:14
Les pesticides jusqu’à « mille fois plus toxiques » qu’annoncé selon une nouvelle étude du professeur Gilles-Eric Seralini

Les pesticides jusqu’à « mille fois plus toxiques » qu’annoncé selon une étude du professeur Gilles-Eric Séralini qui persiste et signe!

Paris (AFP) – Le professeur Gilles-Eric Séralini, auteur d’une étude controversée sur des effets d’un OGM et du pesticide Roundup sur des rats, persiste et signe avec un nouvelle étude montrant selon lui que les pesticides sont « deux à mille fois plus toxiques » qu’annoncés.

« Nous avons étendu les travaux que nous avons faits avec le Roundup et montré que les produits tels qu’ils étaient vendus aux jardiniers, aux agriculteurs, étaient de 2 à 1.000 fois plus toxiques que les principes actifs qui sont les seuls à être testés in vivo à moyen et long terme », a-t-il déclaré jeudi à l’AFP.

Avant mise sur le marché, seuls les effets de la substance active sont évalués et non ceux des produits commercialisés auxquels ont été ajoutés des adjuvants.

« Il y a méprise sur la réelle toxicité des pesticides », a insisté le professeur Séralini, précisant qu’il y a toxicité « quand les cellules commencent à se suicider » au contact du produit et « qu’elles meurent en quantités beaucoup plus significatives que les cellules contrôles ».

L’étude, publiée il y a quelques jours dans la revue Biomed Research International (groupe Hindawi) à comité de lecture, est signée du professeur Séralini ainsi que d’autres membres de l’université de Caen, où se trouve son laboratoire, et du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (Criigen).

Elle a été réalisée in vitro sur cellules humaines sur neuf des « principaux » pesticides utilisés dans le monde: trois herbicides (Roundup, Matin El, Starane 200), trois insecticides (Pirimor G, Confidor, Polysect Ultra), et trois fongicides (Maronee, Opus, Eyetak).

-> lire suite sur

http://www.goodplanet.info/actualite/2014/01/31/les-pesticides-jusqua-mille-fois-plus-toxiques-quannonce-selon-une-etude/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

-> Ref originale

http://www.gmwatch.org/index.php/news/archive/2014/15279-pesticide-approvals-misleading-and-roundup-most-toxic-of-9-pesticides-tested

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires