environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles Projet de SCOT de l’aire métropolitaine bordelaise : enquête publique du 5 novembre au 4 décembre 2013 - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 22:22

Projet de SCOT de l’aire métropolitaine bordelaise : enquête publique du 5 novembre au 4 décembre 2013

sur site SEPANSO Gironde

http://www.sepanso.org/gironde/spip.php?article92

Ce projet de Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), irréaliste dans ses perspectives de croissance de population, n’apporte pas une réponse crédible au problème de l’étalement urbain ou de l’affaiblissement de la biodiversité, dans l’agglomération de Bordeaux.
Il s’appuie sur une consommation insoutenable de ressources naturelles, comme l’eau ou les granulat
s.

L’enquête publique sur le projet de SCoT de l’aire métropolitaine bordelaise se déroulera du 5 novembre au 4 décembre 2013.
L’ensemble du dossier soumis à enquête publique est consultable en lign
e.

Outre des défauts de lisibilité de ce volumineux et indigeste dossier constitué de plusieurs centaines de pages, les services de l’Etat ont exprimé, à juste titre, de nombreuses réserves sur le projet présenté.

Des perspectives de croissance de population irréalistes
Le SCoT envisage une population de 1,2 millions d’habitants sur son périmètre en 2030, soit une augmentation de plus de 300 000 habitants en moins de 20 ans. Cet objectif dépasse les projections construites jusqu’à ce jour à partir des différents scénarii de population fournis aussi bien par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) que par l’Institut d’études démographiques de l’Université de Bordeaux
IV

Pas de lutte véritable contre l’étalement urbain
La consommation d’espace prévue par le SCoT est largement supérieure à la consommation observée sur la période antérieure alors que le SCoT affiche un objectif de réduction de 40% de la consommation d’espaces naturels.
Le SCOT ne fixe pas de véritables objectifs quantitatifs et qualitatifs de lutte contre l’étalement urbain et de gestion économe de l’espace qui puissent être suivis dans le temps, et ne justifie pas suffisamment les objectifs retenus au regard du diagnostic pa
ssé.

Incompatibilité du SCoTavec les ressources naturelles disponibles
Les ressources indispensables au développement envisagé ne sont pas toutes disponibles. Ainsi la ressource en eau potable actuelle est insuffisante pour ce faire et la mise en oeuvre de ressources de substitution aux actuelles capacités ne pourra être effective qu’à partir de 2017. Les ressources locales en granulats se raréfient et ne sont pas actuellement assurées à hauteur des projets de territoir
es

Insuffisante protection des territoires forestiers
Autant le projet de Scot détaille la protection des espaces viticoles et agricoles, autant le massif forestier n’est pas abordé à la hauteur des enjeux économiques et environnementa
ux

Une biodiversité toujours plus menacée
Malgré les propos apaisants, la biodiversité n’est pas épargnée par le projet de SCoT.
Les réservoirs de biodiversité à l’échelle du Scot ne sont pas clairement identifiés.
Il est difficile d’apprécier si les corridors esquissés ont une réelle fonctionnalité écologique et si la trame verte et bleue du Scot contribue effectivement « à l’état de conservation favorable des habitats naturels et des espèces et au bon état écologique des masses d’eau. »
On note aussi une contradiction potentielle entre l’ambition de préserver les couloirs de biodiversité et le projet
de Scot

Bref , un projet de SCoT insatisfaisant, et à revoir.

A lire :
Un SCoT pour quoi faire ? Zoom sur l’agglomération bordelaise. Xavier Sota. 25/10/2013.
http://www.sudouest.fr/2013/10/25/un-scot-pour-quoi-faire-zoom-sur-l-aire-metropolitaine-1209871-2780.
php

Mise à jour du 14/11/2013

Documents joints

http://www.sysdau.fr/pagesEditos.asp?IDPAGE=258&sX_Menu_selectedID=top_3392551F

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires