environnement biodiversité Nature St Médard en Jalles La dictature des pesticides! Côte-d’Or : un viticulteur refuse de traiter ses vignes, il est convoqué devant le tribunal Emmanuel Giboulot exploite dix hectares de vignes en biodynamie sur la Côte de Beaune et la Haute-Côte de Nuits. La justice le convoque, car il refuse de traiter ses vignes! - Le blog de naturjalles.over-blog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • Le blog de naturjalles.over-blog.com
  • : Association de défense de l'environnement sur St Médard en Jalles et ses environs -Les atteintes à cet environnement sont pollutions de l'eau, air etc, urbanisation destructrice des espaces naturels parce qu'elle est non maitrisée et ne répond pas aux règles du développement durable: avant tout projet il faudrait une évaluation de son empreinte écologique NaturJalles voudrait voir appliquer le "Penser global, agir local" de Jacques Ellul
  • Contact

Recherche

Liste D'articles

Liens

28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 19:04

Emmanuel Giboulot exploite dix hectares de vignes en biodynamie sur la Côte de Beaune et la Haute-Côte de Nuits. La justice le convoque, car il refuse de traiter ses vignes contre la flavescence dorée.


En juin dernier, un arrêté préfectoral avait imposé le traitement de «l’ensemble des vignobles de la Côte d’Or» au moyen «d’une application unique d’un insecticide» contre la cicadelle, insecte vecteur de la flavescence dorée, une maladie de la vigne présente notamment dans le nord Mâconnais, en Saône-et-Loire.
Avant même les premières pulvérisations, de nombreuses voix s'étaient élevées pour dénoncer un traitement considéré comme dangereux pour la santé des viticulteurs et des riverains des vignes.

«Je me suis refusé à faire ce traitement», explique Emmanuel Giboulot, confirmant une information du site bastamag.net. «On sait que le traitement systématique ne règle pas le problème», dit-il. «Même les insecticides naturels ne sont pas inoffensifs car ils ne sont pas sélectifs et on détruit toute la faune auxiliaire. Or, notre approche en biodynamie, que l’on applique sur nos vignes depuis les années 1970, est de travailler sur les équilibres biologiques».

"On veut faire un exemple"

Après un contrôle en juillet de la direction régionale de l’Agriculture, Emmanuel Giboulot a fait l’objet d’une convocation devant le délégué du procureur de la République du tribunal d’instance de Beaune pour une composition pénale. Sa comparution était prévue le 12 novembre. Elle a été reportée à une date, qui n’a pas encore été fixée.

Dans cette convocation, il est reproché au viticulteur un «refus d’effectuer les mesures de protection des végétaux contre les organismes nuisibles en l’espèce en refusant de traiter contre la flavescence dorée».

http://bourgogne.france3.fr/2013/11/25/cote-d-or-un-viticulteur-refuse-de-traiter-ses-vignes-il-est-convoque-devant-le-tribunal-365069.html

Partager cet article

Repost 0
Published by naturjalles.over-blog.com
commenter cet article

commentaires